Affaire des plombiers

L'affaire des plombiers, affaire des micros ou Watergaffe, est un scandale impliquant la Direction de la surveillance du territoire et le journal Le Canard enchaîné.



Catégories :

Affaire politico-financière française - Plombier célèbre - Plomberie - 1973 - Georges Pompidou

Recherche sur Google Images :


Source image : teleobs.nouvelobs.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Il semble en fait quoique ce soit la DST (Direction de la Surveillance du Territoire) qui soit en cause, ... Il rassemble des preuves et confronte témoins et «plombiers».... il y a trente ans, se seraient facilement tiré d'affaire …... (source : laplumeetlerouleau.over-blog)
  • Les " plombiers " Jacques Tillier, spécialiste des "coups" fumants ou fourrés, qui a débuté comme agent subalterne à la D. s. t., cherchait, en fait, ... laisser entraîner dans une nouvelle affaire de " plombiers " comme au Canard enchaîné.... (source : blogs.myspace)

L'affaire des plombiers, affaire des micros ou Watergaffe, est un scandale impliquant la Direction de la surveillance du territoire (DST) et le journal Le Canard enchaîné.

Le soir du 3 décembre 1973, un journaliste et André Escaro, dessinateur et administrateur du journal, passent devant les nouveaux locaux de l'hebdomadaire et y aperçoivent de la lumière. Sur place, ils surprennent deux «plombiers» en pleins travaux... Ceux-ci sont en réalité des agents de la DST occupés à installer des micros dans les bureaux afin, par exemple, d'identifier les personnes communiquant des informations sensibles au Canard enchaîné.

Malgré des preuves irréfutables apportées surtout par le Canard lui-même (les plaques d'immatriculation maladroitement camouflées des véhicules des plombiers prouvent que ceux-ci appartiennent aux services de police), la DST nie les faits. Un procès est ouvert, qui donnera raison à l'administration française. Cette décision sera néenmoins particulièrement controversée, et l'affaire sera surnommée Watergaffe, en référence au scandale du Watergate qui avait ébranlé les États-Unis quelque temps jusque là.

Depuis cet épisode, l'administration du Canard enchaîné a laissé une plaque commémorative dans ses locaux à l'endroit où les agents avaient percé un mur pour y installer leurs équipements.

L'affaire des plombiers, par son retentissement, a indirectement conduit le Premier ministre, Pierre Messmer et le président de la République, Georges Pompidou, deux mois et demi après les faits, à permuter les ministres de l'Intérieur et de l'Agriculture lors de la formation du troisième gouvernement de Pierre Messmer, le 1er mars 1974 : Raymond Marcellin, jusque-là ministre de l'Intérieur et ayant la tutelle de la DST, a ainsi échangé son poste avec celui de Jacques Chirac, ministre de l'Agriculture et du Développement rural.

L'arrivée de Jacques Chirac au ministère de l'Intérieur a eu un effet non négligeable dans la campagne pour l'élection à la présidence de la République du successeur de Georges Pompidou, décédé le 2 avril 1974. L'affaire des plombiers devenant ainsi, parmi d'autres, l'un des éléments qui ont contribué à la victoire de Valéry Giscard d'Estaing lors de l'élection présidentielle de 1974.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_plombiers.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu