Matière fécale humaine

La matière fécale humaine ou les fèces humaines changent largement d'apparence, selon l'état de la totalité du dispositif digestif, qui subit lui-même l'influence du régime et de la santé.



Catégories :

Excrétion - Toilettes - Plomberie

Recherche sur Google Images :


Source image : www.virtualreality.blogdns.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Les matières fécales (aussi nommées fæces, fèces, selles, ou excréments) sont le résidu... se doivent d'aller aux toilettes, aux cabinets, aux WC ou alors aux lavatories... Les selles des humains Selle humaine Les selles, ... En France dans le Languedoc, avant la généralisation de l'eau courante... (source : caca.joueb)
  • La biomasse fécale humaine est par conséquent loin d'être négligeable..... la plus logique serait de ne pas rejeter la matière fécale dans l'eau, .... Après chaque utilisation, couvrir les selles avec une feuille de papier de toilette qu'on... (source : onpeutlefaire)
Pour des informations plus générales sur ce sujet, voir Matière fécale.
Matière fécale humaine après défécation

La matière fécale humaine ou les fèces humaines changent largement d'apparence, selon l'état de la totalité du dispositif digestif, qui subit lui-même l'influence du régime et de la santé. Théoriquement, elles sont semi-solides et enrobées de mucus. De petits morceaux de selles plus dures, moins humides peuvent s'être incrustées dans l'extrémité distale (ce qui est normal quand un mouvement péristaltique du côlon est incomplet, et que des fèces retournent du rectum vers l'intestin, où l'eau est absorbée).

Les premières selles d'un nouveau-né sont nommées le méconium.

Composition

La composition des selles fluctue avec le régime alimentaire.

Les selles sont composées à 75% d'eau. Ce pourcentage connaît des variations ; la diarrhée se définit par une proportion d'eau plus importante. Plus les intestins sont longs, plus les selles sont pauvres en eau. [réf.  nécessaire] Parmi les 25% restants, 1/3 (soit 1/12 de la totalité) correspond à des bactéries mortes et 1/3 à des aliments non digérés, comme la cellulose.

Les électrolytes fécaux sont mesurés en rapportant leur concentration à 1 litre d'«eau fécale». les selles normales ne contiennent que 20 à 25 % d'eau libre. Le Potassium est l'ion principal des selles : toute diarrhée s'accompagne d'une perte de Potassium. L'intestin sécrète de l'albumine mais celle-ci est digérée et ne se retrouve pas dans les selles. On trouve quelques enzymes toujours actives dans les selles, comme la chymotrypsine et de nombreuses Bactéries de la flore intestinale. Quand les graisses fécales dépassent 5 g/24h on parle de stéatorrhée. Quand l'azote fécal dépasse 1, 5 g/24h on parle de créatorrhée. Stéatorrhée et créatorrhée sont les signes d'une digestion insuffisante

Élimination des selles humaines

Toilettes publiques romaines (latrines), à Ostie

Le problème de l'élimination efficace des selles se pose avec les premières populations sédentaires, surtout pour des contraintes de propreté et d'odeur. Les toilettes étaient connues dans l'Inde ancienne. Les premiers vestiges datent de 2500 av. J. -C. dans l'Empire romain, en Égypte et en Chine.

Au fil du temps, il est apparu que l'élimination des selles était un problème d'hygiène, puisque les excréments participent à la propagation des maladies et des parasites intestinaux. C'est un sujet d'attention et d'éducation dans les pays en voie de développement.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le premier problème était le retrait des déchets des places habitées. Il était dans ce cas habituel d'utiliser les courants d'eau ou de grandes quantités d'eau à l'endroit où ces déchets ne pouvaient pas être neutralisées naturellement. Mais avec la croissance de la population cette solution n'était plus viable, et des processus spécifiques d'évacuation sont devenus un besoin essentiel. C'est spécifiquement un problème dans les pays où les ressources en eau sont faibles.

Toilettes sèches

Les toilettes sèches commencent à se développer au début du XXIe siècle. Elles consistent en de la sciure qui est déposée avant et après l'utilisation des toilettes. Ceci suffit à absorber les odeurs. Le réceptacle contenant les fèces est amovible donnant la possibilité ainsi de bénéficier de leur propriétés pour le jardinage ou la combustion.

Examens de laboratoire des selles

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_f%C3%A9cale_humaine.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu