Pitting

La corrosion de type pitting est une forme extrêmement localisée de corrosion conduisant à la création d'un ou plusieurs petits trous dans le métal.



Catégories :

Corrosion - Plomberie

Recherche sur Google Images :


Source image : iramis.cea.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La corrosion creuse avait son origine à l'intérieur (côté eau de réfrigération)... L'attaque creuse ne débutera que si le potentiel pitting est ... (source : vecom)
  • sur les canalisations d'eau publique, comme les phénomènes de corrosion et .... Des forts pH peuvent de provoquer de l'eau bleue. Le “ pitting” est une forme... (source : augc.asso)
  • le cuivre gros problème de corrosion galvanique a ne pas mettre en relation avec des ... le phénomène de pitting est accéléré mais il est présent partout.... aussi un chauffage avec un rajout d'eau régulière facilite l'apport de sels... (source : books.google)

La corrosion de type pitting est une forme extrêmement localisée de corrosion conduisant à la création d'un ou plusieurs petits trous dans le métal. L'origine de ce type de corrosion se trouve d'une part dans le manque d'oxygène sur une partie particulièrement réduite, celle-ci devient anodique ; lorsqu'une autre partie bénéficiant d'un excès d'oxygène devient, elle , cathodique. Une corrosion de type galvanique est ainsi initiée sur une partie particulièrement localisée du métal et tend à se propager au sein de ce dernier créant une diffusion d'ions amenant une raréfaction localisée d'oxygène.

On suppose que la gravitation provoque une concentration des ions dissous vers le bas de la canalisation, et des particules facilitant leur formation, densifiant ainsi la solution dans laquelle elle se produit.

Ce type de corrosion est extrêmement insidieux, produisant une petite perte particulièrement localisée de métal et ne se révèle en phase finale que par un particulièrement petit trou sur la face externe de la canalisation. Cet orifice pouvant même se trouver obstrué par des résidus de corrosion.

La corrosion de type pitting peut être initiée de diverses façons, des résidus présents dans le tube ou véhiculés par l'eau, un défaut de surface interne, un changement particulièrement localisé dans la composition du métal, ou une rupture de continuité dans une couche protectrice. On doit noter qu'une surface idéalement polie est plus résistante au pitting.

Les métaux les plus sensibles au pitting sont généralement ceux qui se protègent de la corrosion par une couche de passivation, l'acier inoxydable, les alliages de nickel et ceux d'aluminium. Les métaux qui forment une couche uniforme de corrosion, l'oxyde de couleur verte à l'intérieur d'un tube de cuivre, la rouille dans un tube d'acier, semblent les moins sensibles au pitting.

La présence de chlorures, l'eau de mer, aggravent de façon particulièrement nette la formation de corrosions de type pitting par déclenchement de processus auto-catalytique. Les fosses de corrosion se chargent d'ions métal positifs par dissociation anodique. Les ions Cl- se concentrent dans les fosses en charge neutre et facilitent la formation d'ions métal positifs avec l'eau formant un produit de corrosion hydroxyde et des ions H+. Désormais les fosses de corrosion sont acides, ce qui accélère le phénomène.

Principaux facteurs de corrosion dans les canalisations en cuivre

Cas sans rapport avec l'effet Pitting :


Il est par conséquent impératif de prendre en compte la qualité de l'eau véhiculée par la canalisation et ses possibilités de variations selon les saisons, parfois sur une période assez longue pour comprendre les raisons de l'apparence d'un tel problème fréquemment des années après la mise en eau des canalisations.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pitting.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu